Pourquoi la génération Z ne s’intéresse pas à mon contenu?

Génération Z

La génération Z est perçue par plusieurs comme la « génération du plaisir », une génération optimiste, mobile, qui a la fibre entrepreneuriale. Elle est particulièrement redoutée par les entreprises, souvent coincées dans le même créneau publicitaire depuis des années et qui ne savent pas comment interpeler ce nouveau public.

Mais que penser de cette génération qui ne vit que pour le moment présent? Que faire pour attirer le regard de ces jeunes qui sont en constante recherche de renouveau et qui sont continuellement bombardés de publicités de toute sorte?

Découvrez le point de vue d’une spécialiste en marketing de contenu qui appartient à cette génération causant bien des maux de tête aux annonceurs.

Les « Gen Z » sont en fait les adolescents et les jeunes adultes d’aujourd’hui. Ils sont nés entre le milieu des années 90 et le début des années 2000.

Notons quelques faits saillants de ces années :

  • En 1998, Dreamcast donne le coup d’envoi à la sixième génération de consoles de jeux vidéo.
  • Des groupes comme les Spice Girls, les Backstreet Boys ou encore Simple Plan connaissent leur heure de gloire… puis leur déclin.
  • Vers la fin des années 90, le téléphone portable est popularisé, notamment grâce à des entreprises comme Alcatel (France), BlackBerry (Canada) et Nokia (Finlande), qui laisseront leur place au iPhone d’Apple à partir de 2007.
  • L’attaque terroriste du 11 septembre 2001 au World Trade Center, à New York, secoue la planète entière.
  • L’ouragan Katrina frappe le sud des États-Unis en 2005. La période sera d’ailleurs marquée par de nombreuses catastrophes naturelles.
  • En 2008, Barack Obama est élu 44e président des États-Unis.
  • Les réseaux sociaux font leur apparition. Les vétérans se souviennent de Myspace, qui ouvre le bal, suivi de MSN, Facebook, Twitter, puis Instagram.

Mais tout ça, qu’est-ce que ça révèle sur la génération Z?

Premièrement, la popularisation des jeux vidéo, ainsi que la montée des téléphones portables, des réseaux Internet wifi et des réseaux sociaux ont eu une influence marquante sur cette génération. Il est dorénavant possible de communiquer avec des gens de partout dans le monde et en tout temps. La connexion est instantanée et continue.

Le marketing numérique prend lui aussi son envol et le nombre de publicités monte en flèche. Selon une publication sur le site habilomedia.ca, les jeunes d’aujourd’hui sont exposés en moyenne à 3 000 annonces par jour.

La publicité est omniprésente dans toutes les sphères de la vie des « Gen Z ». Ces jeunes constituent également un public cible important pour les spécialistes du marketing puisqu’ils détiennent leur propre pouvoir d’achat.

Par ailleurs, on assiste à la formation de communautés et de groupes anti-racisme et anti-homophobie. Des personnalités comme Barack Obama, Oprah Winfrey et Ellen DeGeneres gagnent en popularité.

Les scientifiques sont de plus en plus inquiets devant les nombreuses catastrophes naturelles qui surviennent dans le monde. La protection de l’environnement devient donc un sujet prioritaire, très valorisé par les jeunes de la génération Z. Rappelons-nous Greta Thunberg, cette jeune militante écologiste suédoise, qui a prononcé un grand discours sur les changements climatiques en 2018.

Sachant tout cela, il est temps de répondre à la fameuse question: comment arriver à ce que la génération Z s’intéresse à mon contenu?

Il faut délaisser les anciens créneaux, les publicités harcelantes qui poussent les ventes telles qu’on les a connues autrefois. Les jeunes d’aujourd’hui ont une grande capacité à filtrer l’information qu’ils reçoivent. Vous ne disposez en fait que de quelques secondes pour convaincre les membres de la génération Z que votre publicité, votre publication ou votre contenu est assez pertinent pour qu’ils s’y intéressent.

Alors comment, en quelques secondes, capter l’attention de cette catégorie de consommateurs volatile et complexe ?

Voici mes 10 précieux conseils qui, je l’espère, pourront éclairer votre démarche:

1- Soutenez une cause

Comme mentionné plus haut, les jeunes de la génération Z ont soif de justice sociale. Qu’il soit question d’égalité interraciale, d’environnement, des droits et libertés de la personne ou encore d’égalité entre les sexes, l’entreprise qui veut réussir à toucher cette génération doit avoir un message clair ou une cause à soutenir.

Prenons l’exemple de Bell Cause pour la cause, qui a amassé près de 122 millions de dollars pour soutenir des initiatives en santé mentale en échange de partages, de likes et de commentaires sur les réseaux sociaux. C’est un bel exemple d’une entreprise qui soutient une cause tout en faisant parler de sa marque, lui assurant une place de choix dans le marché de la mobilité intelligente.

Un autre bon exemple d’entreprise qui soutient souvent des causes sociales est la multinationale Nike. Ces jours-ci, on peut voir qu’elle utilise son compte Twitter pour soutenir #BlackLivesMatter et #StopAsianHate.

2- Assurez la loyauté à votre marque grâce à l’esprit de communauté

L’annonceur qui veut bien se démarquer doit arriver à créer un engouement pour sa marque. Mais comment faire? C’est entre autres en renforçant le sentiment d’appartenance du public cible pour la marque.

La génération Z a un grand besoin de sentir qu’elle fait partie d’une communauté. Pour une entreprise, il est donc très important de bien connaître son public cible et de savoir quel contenu doit être mis de l’avant.

Les interactions avec l’auditoire sont d’autant plus importantes pour faire sentir à ses membres qu’ils font partie de la communauté. Les stories sur Instagram ou encore les questions ouvertes posées au public cible sont des techniques à privilégier pour augmenter le sentiment d’appartenance des jeunes consommateurs à la marque.

3- Privilégiez le contenu axé sur l’entrepreneuriat

Selon un sondage effectué auprès de 3 000 Canadiens âgés de 13 à 37 ans, 37 % des répondants ont une forte inclination pour l’entrepreneuriat, tandis que 50 % des jeunes adultes de 18 à 34 ans expriment le souhait de devenir un jour gestionnaire ou d’être leur propre patron.

En effet, les membres de la génération Z sont très interpelés par les publications présentant des success stories. Une courte présentation du profil d’un membre de votre organisation ou d’une figure qui a marqué l’histoire et le tour est joué! Les « Gen Z » ont soif de connaissances qui les aideront dans leur parcours entrepreneurial.

Un mouvement assez récent qui met de l’avant des « girl boss », des femmes qui connaissent du succès entrepreneurial, prend de l’ampleur et interpelle autant les filles que les garçons de la génération Z.

Voici d’ailleurs un exemple de LinkedIn qui est une des entreprises à offrir une panoplie de connaissances et de success stories par l’entremise de ses réseaux sociaux :

4- Communiquez de façon à les atteindre personnellement

Les jeunes de la génération Z sont exposés à une quantité extrêmement élevée de publicités à chaque jour et sont capables de filtrer avec facilité la publicité qu’ils voient. Il est donc très important pour les entreprises qui veulent les rejoindre de ne pas opter pour une campagne de publicité trop agressive, basée sur un message poussant à la consommation.

Les jeunes ne se sentent pas interpelés par les messages trop invasifs et ils sont très protecteurs de leur vie privée.

Une publication ou une publicité qui parvient à inclure les jeunes dans le processus de vente et de marketing est la meilleure manière de rejoindre ce public cible.

Il est également essentiel de personnaliser les expériences d’achat et d’être très humain dans les communications adressées aux « Gen Z ». Le taux de conversion en ligne peut augmenter d’environ 8 % grâce à des expériences en ligne personnalisées.

L’envoi de courriels ou de codes promo personnalisés sont des exemples de personnalisation de l’expérience-client qui fonctionnent souvent plus qu’on le pense.

Voici l’exemple de Caféine Pushers, qui offre une expérience complètement personnalisée à sa clientèle:

5- Restez à jour sur les plateformes populaires

Il va sans dire que les plateformes utilisées par les jeunes se multiplient et que, parfois, il peut être difficile de rester à l’affût des nouvelles tendances.

Il est toutefois primordial de bien connaître les plateformes populaires et l’utilisation que les jeunes font de celles-ci.

Instagram, Facebook, YouTube, Twitter, TikTok… Comment s’y retrouver?

Il est important d’être au courant des tendances en lisant, en s’informant et en testant les différentes plateformes.

Voici quelques statistiques du site Natifs.ca concernant l’utilisation des réseaux sociaux en 2020 :

  • Facebook est le réseau social le plus utilisé avec 2,4 milliards d’abonnés actifs mensuels et 1,6 milliard d’abonnés actifs quotidiens.
  • L’utilisation de Facebook diminue toutefois considérablement pour la génération Z, qui préfère des plateformes comme Instagram, YouTube et TikTok.
  • Pour 41 % des gens de la génération Z (nés à partir de 1997), Instagram est la plateforme favorite pour suivre des marques.
  • YouTube obtient 2 milliards d’usagers actifs mensuels.
  • Les utilisateurs de TikTok passent en moyenne 52 minutes par jour sur l’application. L’utilisation de l’application par la génération Z est en constante ascension depuis le début de la pandémie.
  • Au début de l’année 2019, seulement 0,8 % des entreprises disaient utiliser TikTok comme plateforme marketing.

6- Optimisez l’expérience mobile

Les jeunes de la génération Z délaissent tranquillement l’ordinateur pour accorder de plus en plus de place à l’utilisation du téléphone intelligent.

Il est primordial pour une entreprise qui souhaite atteindre les jeunes d’optimiser l’expérience mobile, que ce soit sur son site Web, dans ses publicités ou encore dans ses publications sur les réseaux sociaux.

Cela signifie aussi utiliser un thème de site Web optimisé pour les plateformes mobiles, rendre le processus de paiement possible sur mobile, et créer du contenu en pensant aux appareils mobiles  (par exemple en utilisant des vidéos verticales et en adaptant la grandeur du contenu présenté).

7- Comprenez comment la génération Z utilise les réseaux sociaux

Il est important de comprendre quelle utilisation fait votre public cible de chaque réseau social.

Par exemple, pour la génération Z :

  • Facebook est plus souvent utilisé pour obtenir des nouvelles de ses proches ou de l’information sur une page, un événement ou un groupe visé.
  • Instagram est une plateforme où les gens montrent un contenu très léché, idéalisé. Sur Instagram, tout doit être présenté comme étant le meilleur contenu, appartenant à un monde idéal.
  • TikTok est un lieu pour du contenu léger, encore une fois très centré sur sa propre personne. On y trouve du contenu de pur divertissement, qui peut se faire chez soi et qui ne demande pas d’être sur le bord d’une plage à Hawaï ou dans des paysages de rêve retouchés.
  • Twitter est utilisé pour obtenir des nouvelles et suivre l’actualité.
  • Snapchat est utilisé afin de capturer le moment présent grâce à des images moins retouchées ou esthétisées à la perfection que sur Instagram. Snapchat est aussi une plateforme où les jeunes communiquent beaucoup entre eux.
  • Pinterest est entre autres utilisé pour organiser et planifier ses achats. Pinterest est une plateforme très esthétique qui est de plus en plus utilisée pour magasiner en ligne.

En sachant cela et en restant informé, vous serez donc plus apte à savoir sur quel média concentrer vos efforts.

8- Communiquez le désir de protéger le droit à la vie privée

La génération Z accorde une très grande importance à la protection de sa vie privée. Cette préoccupation est partagée et valorisée par la majorité des jeunes d’aujourd’hui.

Étant de plus en plus surveillés, influencés, tracés et localisés, les jeunes de la génération Z ne seront pas intéressés par votre contenu s’ils sentent qu’ils doivent donner trop d’informations personnelles en échange.

Si vous souhaitez obtenir des informations sur vos consommateurs, demandez simplement une adresse courriel ou un abonnement à une infolettre. Les consommateurs auront donc l’impression de faire le choix et non d’être tracés et seront plus susceptibles d’interagir avec votre contenu.

Si vous voulez collecter des informations, faites-le avec transparence. Soulignez ouvertement votre engagement à garantir la sécurité des données personnelles et le respect de la vie privée.

9- Faites des collaborations ou des partenariats avec des influenceurs ou des micro-influenceurs

Ah, les influenceurs! Autant critiqués qu’appréciés par les entreprises lorsque vient le temps de faire connaître leurs produits auprès de la génération Z. Ils sont pourtant devenus des acteurs importants des campagnes marketing.

Les collaborations avec les influenceurs peuvent parfois sembler un gaspillage d’argent, mais ces partenariats sont souvent beaucoup plus payants qu’on le pense. Une seule apparition sur la page d’un influenceur ayant un bon taux d’engagement peut être assez dispendieuse, mais engendrer de très bons résultats selon la campagne choisie.

Prenons l’exemple de Kandju, cette entreprise québécoise de bonbons qui a comme ambassadrice l’influenceuse Catherine Peach, et qui s’est fait largement connaître grâce à ce partenariat.

Un autre exemple éloquent est celui de Princess Polly, une boutique de vêtements australienne qui utilise des influenceurs d’à travers le monde pour parler de sa marque. Au Québec, nous pouvons voir plusieurs influenceurs parler des vêtements achetés à bas prix sur la boutique en ligne de Princess Polly. Cassandra Bouchard, entre autres, a fait une vidéo YouTube qui a récolté plus de 50 000 vues sur un colis qu’elle avait reçu de la part de la boutique australienne.

10- Allez droit au but!

Enfin, mon dernier conseil : allez droit au but! Créez un contenu simple, rapide et efficace!

Évitez les publications ou les publicités trop longues. Puisque le consommateur moyen de la génération Z ne passe que quelques secondes sur votre contenu avant de passer au suivant, quelques mots « punchés » et un visuel qui sort du lot seront plus efficaces pour attirer son attention.

Sources :

https://www.oberlo.com/blog/marketing-strategies-generation-z

https://www.codeur.com/blog/marketing-communication-generation-z/#:~:text=La

https://nouvelles.umontreal.ca/article/2019/11/15/la-generation-z-est-elle-vraiment-differente-des-autres/

Émilie Chaput
Émilie Chaput

À propos

Bien communiquer devrait être facile et toujours bien fonctionner
Nous sommes là pour ça. Nous clarifions les messages, bâtissons les processus, créons vos contenus, produisons vos événements, et surtout, nous trouvons des solutions pour favoriser votre croissance.

Articles récents

Nous suivre

Inscrivez-vous à notre infolettre